Bilan du plan de stationnement

Interpellation de Madame Isabelle GELAS, cheffe de groupe MR, à Jean-Claude Englebert, Echevin du stationnement et de la mobilité.


1. Après plus d’une année de fonctionnement du plan de stationnement, il est temps de faire un bilan de ce plan mais avant de faire ce bilan et de tirer quelques conclusions, il est intéressant de communiquer aux membres du Conseil quelques chiffres :

  • Nombre d’horodateurs installés sur le territoire ?
  • Chiffre d’affaire annuel des horodateurs ?
  • Coût de gestion des horodateurs : entretien, remplacement, frais des récoltes financières
  • Nombre d’agents contrôleurs et coût en salaire ?
  • Nombres de carte riverains, nombres de cartes d’abonnement et recette annuelle générée par
  • ces cartes ?
  • Montant annuel des notifications et montant des notifications impayées ?
  • Frais de correspondance liés à la délivrance des notifications et aux rappels ?
  • Autres frais que le Collège jugerait utile de nous communiquer ?
  • L’évolution du nombre de places de stationnement en voierie depuis ces 10 dernières années ?

2. A l’analyse de tous ces chiffres, quelles sont conclusions tirées par le Collège quant à l’efficacité de la règlementation en matière de stationnement en terme : de mobilité, de rentabilité
3. Le Collège a-t-il pour projet de modifier le PACS déjà adopté précédemment ?
4. En ce qui concerne le stationnement, il est évident, que même si je ne connais pas les chiffres exacts, je sais déjà que vous allez faire apparaître une diminution des places de stationnement en voirie. Il me semble évident, à moins que vous ne m’apportiez la preuve du contraire, que ces places n’ont pas été remplacées par des places hors voierie.
Parallèlement à cette politique de diminution des places de stationnement on voit apparaître de plus en plus de réduction des bandes de circulation .
A cet égard il serait intéressant de dresser une carte répertoriant ces modifications : nombre de places disparues (celles-ci ont été remplacées par quoi ou au profit de quoi) nombre de chaussées rétrécies (passage de 2 à une bandes). Le Collège dispose t-il de ce genre d’outil ?
Si je peux comprendre la politique qui tend à protéger les usagers faibles , à encourager les modes de transports alternatifs à l’automobile, à diminuer les risques d’accidents, je ne comprends l’avantage recherché en multipliant le temps d’attente dans les files de circulation, à augmenter le temps de recherche d’une place de stationnement , en engorgeant d’avantage la circulation automobile surtout pendant les heures de pointe.
En conclusions, j’aimerais connaître la politique menée par le Collège en matière de stationnement et
de mobilité. Quels sont les objectifs fixées et les moyens d’y parvenir ?

Le Conseil approuve le projet de délibération.

Monsieur Hacken (Conseiller communal - cdH) rejoint l’interpellation de Madame Gelas et résume :
1. Est-ce que le plan de stationnement est rentable ?
2. Est-ce qu’on peut constater une diminution du nombre de voitures?
Il veut aussi savoir si on envisage une modification du plan.

Monsieur Englebert cite les chiffres et promet de transmettre le document et dit que globalement l’aperçu du plan communal est positif et affirme que l’objectif principal du collège n’est pas la rentrée de recettes . Les recettes sont positives, bien qu'inférieures à ce qui avait été budgété. Il dit qu’il n’est pas possible aujourd’hui de répondre à la question de la diminution du nombre de véhicules, mais que ce sera possible quand on recevra les résultats de l’étude du bureau d’études qui a été désigné par l’Agence Régionale de Stationnement. Il affirme qu’il n’y a pas de politique de diminution du nombre de places de stationnement en voirie, mais quand des réaménagements ont lieu, on supprime les places illégales, des places sont supprimées quand on ajoute des arbres ou quand on crée des oreilles de trottoir qui réduisent la longueur des traversées pour piétons. On constate la diminution de nombre des voitures- ventouses. Il n’est pas encore à ce jour possible de dire si on va modifier le plan, cela dépendra également du résultat de l’étude. On veille à préserver ou à augmenter globalement les places de stationnement en voirie, mais d’une manière marginale.

Madame Gelas dit qu’il serait intéressant de connaître la vraie rotation des voitures, et principalement dans les axes rouges pour pouvoir déterminer ce qu’on va faire avec le plan de stationnement, de pouvoir dire à quoi il sert.

Monsieur Englebert dit que le bureau d’études à examiné la question de la rotation dans cinq quartiers de Forest et il en ressort qu’il y a des variations importantes : dans certains quartiers 30 % des voitures n’avaient pas bougé en 24 heures.

Imprimer
« Août 2017 »
Août
DiLuMaMeJeVeSa
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031
liensfocus

Travaux publics 0800 95 333

Chantiers en cours

Publications

Photos

Exprimez-vous

Événements à venir
Lire dans les parcs 05/07/2017 - 24/08/2017 — Parcs de Forest
Réaménagement du boulevard de l’Humanité 23/08/2017 18:30 - 21:00 — Salle Bia Bouquet (square du Bia Bouquet, 1
Collecte de sang 30/08/2017 16:00 - 19:00 — Ecole du Vignoble - rue de Monte Carlo 91
Brocantes de quartier 02/09/2017 08:00 - 18:00 — rue Alfred Orban
Forest Sounds Festival 02/09/2017 13:00 - 01:00 — Parc de Forest
Tous les événements à venir…